Music

Camille Saint-Saëns

Camille Saint - Saëns was born on October 9, 1835 in Paris. Even as a very young child music became an important part of his life. At only seven years of age he made his debut as a music composer, at ten years of age as a concert pianist. He studied at the conservatory of music in Paris. In 1853 his first Symphony was inaugerated. His first masterpieces, for which he became famous, were 'Danse Macabre' and his opera 'Samson et Delila'. Camille died in Algiers on December 16, 1921 at the age of 86 years.



Camille Saint - Saëns
1835 - 1921



It is in one of the above-mentioned operas (first performance in 1877) where we can find the Divine Name. The following are portions of it:

 

Music piecce: Samson et Delila

 

ACTE 1:

Une place publique dans la ville de Gaza en Palestine.
À gauche le portique du Temple de Dagon.
Au lever du rideau une foule d'Hébreux,
hommes et femmes, sont réunis sur la place
dans l'attitude de la douleur et de la prière.
Samson est parmi eux.

CHŒUR
(derrière la toile)
Dieu! Dieu d'Israël!
Dieu d'Israël!
Écoute la prière de tes enfants,
De tes enfants t'implorant à genoux!
Prends en pitié ton peuple
Et sa misère!
Que sa douleur désarme ton courroux!
Un jour, de nous tu détournas ta face,
Et de ce jour ton peuple fut vaincu!
Quoi! veux-tu donc qu'à jamais on efface
Des nations, celle qui t'a connu!
Mais vainement tout le jour
Je l'imment tout le jour je l'implore;
Sourd à ma voix, il ne me répond pas!
Et cependant, du soir jusqu'à l'aurore,
J'implore ici le secours de son bras!
Nous avons vu nos cités renversées,
Et les Gentils profanant ton autel;
Et sous leur joug nos tribus dispersées
Ont tout perdu, jusqu'au nom d'Israël!
N'es-tu donc plus ce Dieu de délivrance
Qui de l'Égypte arrachait nos tribus?
Dieu! As-tu rompu cette sainte alliance,
Divins serments, par nos aïeux reçus?
.................

CHŒUR
Ah! le souffle du Seigneur a passé dans son âme!
Ah! chasssons de notre cœur
Une terreur infâme!
Et marchons avec lui
Pour notre délivrance!
Jéhovah le conduit
Et nous rend l'espérance!

(Abimélach entre par la gauche,
suivi de plusieurs guerriers et soldats philistins.)
.....................

ACTE 3

.....................

SAMSON
(à part)
Quand tu parlais, je restais sourd;
Et dans le trouble de mon âme,
Hélas! j'ai profané l'amour,
En le donnant à cette femme.

GRAND PRÊTRE
Allons, Samson, divertis-nous,
En redisant à ton amante
Les doux propos, les chants si doux
Dont la passion s'alimente.
Que Jéhovah compatissant
À tes yeux rende la lumière!
Je servirai ce Dieu puissant,
S'il peut éxaucer ta prière!
Mais incapable à servir,
Ce Dieu, que tu nommes ton père,
Je puis l'outrager, le haïr,
En me riant de sa colère!

SAMSON
Tu permets, ô Dieu d'Israël!
Que ce prêtre imposteur outrage,
Dans sa fureur dans sa rage,
Ton nom, à la face du ciel!
Que ne puis-je venger ta gloire,
Et par un prodige éclatant
Retrouver pour un seul instant
Les yeux, la force et la victoire!

CHŒUR
Ha! ha! ha! Rions de sa fureur!
Dans ta rage impuissante,
Samson, tu n'y vois pas!
Prends garde à tes pas!
Samson! Sa colère est plaisante!
Ha! ha! ha!

GRAND PRÊTRE
Viens, Dalila, rendre grâce à nos dieux
Qui font trembler Jéhovah dans les cieux!
Du grand Dagon consultons les auspices;
Versons pour lui le vin des sacrifices.

......................

 

 

- top -